Le Canada doit faire évoluer la Charte

14 nov. 2020

Non seulement la Charte ne priorise pas les différents droits contradictoires qu’elle garantit, mais en plus, la loi accommode parfois la violation de droits chers à la population. Par exemple, l’alinéa b) de l’article 319 (3) du Code criminel canadien permet aux gens religieux de se soustraire à l’application de la loi contre la propagande haineuse. Ce privilège est injustifié et injustifiable.

Par Andréa Richard et Romain Gagnon

Lire la suite sur La Presse