Le signe religieux peut être un obstacle dans l’enseignement


16 nov. 2020

Le port d’un signe religieux en classe peut affecter la relation et le lien de confiance entre un élève et son enseignant, a estimé un expert dans un plaidoyer pour la laïcité de l’État.
« L’affirmation de l’identité religieuse par le port d’un signe peut engendrer la méfiance des élèves ou des parents face à l’enseignante ou l’enseignant », a soutenu Georges-Auguste Legault, professeur à la retraite de l’Université de Sherbrooke.

Par Antoine Lacroix

Lire la suite sur  le Journal de Montréal