Loi 21 : plus que spectateurs?

4 novembre 2020

Le cri du cœur de l’enseignante, qui se prétend exclue de la société québécoise parce que la Loi l’empêche de porter son hijab au travail, ne m’émeut guère. En fait, elle s’exclut elle-même en avouant que sa religion ne l’oblige pas à porter ce symbole.

Le nombre de souscriptions à la campagne de financement orchestrée par le Rassemblement pour la laïcité donnera un premier indice de la détermination populaire. Des manifestations de partisans pour faire contrepoids à l’exubérance d’opposants seraient un autre signe.
Par Réjean Parent

Lire la suite sur le Journal de Montréal