La tyrannie des minorités religieuses

24 nov. 2020

Quant au représentant du Conseil national des musulmans canadiens, Yusuf Faqiri, il se dit déçu, car « les communautés musulmanes, sikhes et juives n’ont pas pu se rassembler lors de leurs fêtes religieuses. ».
Il considère que permettre les rassemblements à Noël est une contradiction puisque le gouvernement caquiste a fait voter la loi 21 sur la laïcité. D’ailleurs, son organisme se retrouve actuellement devant la Cour pour s’opposer à cette laïcité.

Par Denise Bombardier

Lire la suite dans le Journal de Montréal.